ALEnglish

Hélène FAREY

L'Exposition


Hélène FAREY



XXe siècle - FRANÇAISE



Peintre de figures typiques, portraits,
paysages, marines, natures-mortes




Hélène FAREY participe depuis 1938 aux principaux Salons de Paris :



Membre du Comité et du Jury de la "FRANCE D'OUTRE-MER" :

Membre du Comité et du Jury de la Fondation Taylor

Trois fois lauréate de l'Institut de France : 1948 - 1969 - 1979

De 1936 à 1993 : 32 expositions particulières, surtout à Paris - Tunis - Casablanca - Le Caire - New-York - Copenhague - Tokyo - Tonnerre( France)

Acquisitions de l'Etat Français.
Acquisitions de la Ville de Paris.
Figure au "National Museum of Women" de Washington.
Figure au "Bénézit"( Dictionnaire des peintres et sculpteurs ).
Musée Rolin à Autun : "A Fez - Maroc "
Musée de l'Hôtel-Dieu à Tonnerre : "Orage dans l'Yonne"
Musée de Noyers sur Serein : ensemble d'huiles et de gouaches.


Epouse du grand peintre Roger Nivelt.

L'Exposition

Début

Un peintre, une oeuvre

Hélène Farey, inspirée et authentique


De ce peintre dit " expressionniste", qui a déjà derrière elle une longue carrière jalonnée d'expositions individuelles et de groupe, de Prix et récompenses variées, dont des bourses de voyage ( la Tunisie en 1946, le Maroc en 1952, l'Egypte en 1956 ), et j'en passe, ce qui frappe en premier lieu est la permanence d'un style, trouvé apparemment très vite, puisque ses paysages d'il y a quarante ans ne différent pas tellement, sur le plan de la réalisation picturale, de ses tableaux actuels.

Ayant beaucoup voyagé, inspirée surtout par la rutilance des couleurs et la lumière des pays de la Méditerranée, Hélène Farey nous a donné des images d'une force et d'une vie puissante des scènes de tous les jours, avec par exemple ses Cafés Tunisiens, animés et colorés, ou ses Brodeuses Tunisiennes, attentives à leur ouvrage dans une cour fermée inondée de soleil, aux belles ombres bleues, sans oublier ses visions d'Espagne, dont sa peinture structurée accentue le côté quelque peu géométrique, presque cubiste, des maisons austères de ses villages, ou encore Venise, l'éternelle aimée des artistes du monde entier, dont elle capte l'âme secrète, le silence et la poésie quotidienne des quartiers moins connus, ignorés ou presque par les touristes.

Léon-Paul Fargue parlait à propos de la peinture d'Hélène Farey, dans une préface à l'une de ses expositions, "d'une infinité de contrastes" et "d'allégresse pimpante".

L'enthousiasme, jamais emoussé, de cette artiste généreuse et tonique, dont on peut visiter le joli atelier, dans un quartier qui fut toujours le refuge des artistes venant de tous les pays et de toutes les tendances, sur rendez-vous, mérite absolument qu'on s'attarde sur son oeuvre multiforme, faite de panache et d'une beauté sans mièvrerie, dans la spontanéité et la joie toujours renouvelée de la création.

Donatella Micault
La Presse Française
1988

Début

L'Exposition


Mail to the Artist / Contacter l'Artiste

(N'oubliez pas d'indiquer "A l'Attention de: Hélène FAREY" au début de votre message)
HFA
Copyright © 2011 Guy RIVIERE, HTML designer & writer. All rights reserved.
AL