IMAGE & POÈME (FÉVRIER 2003)


SÉJOUR

(Poème de Wendy Howe )
Traduit de l'anglais par Claude Mourthé

Assise sur ce siège
aussi fin qu'un pied de squelette
cambré et plongeant
dans le silence humide du printemps.

Toi parti, seule
du matin au soir
il me manque tes mains tournant
le bouton de cuivre de notre lampe, sa flamme
s'élevant lentement à travers le verre,
en faisant luire tes yeux d'une lumière jaune...

ma chevelure
qui étincelait sur les draps de lit
quand nous faisions l'amour,

la chaude pelure
des poires disposées en une coupe
pour ton breakfast

mon goût à moi quand j'arpentais
le potager.

Tu adoucissais ces sombres heures
en repliant nos vies
dans la chaleur d'une maison d'hiver

espace de rêve
feuillage et chants d'oiseaux
peints sur un abat-jour d'opaline.

Bien trop réels maintenant, ce feuillage
et ces moineaux

attendant que les lilas
éclatent de rire,
un rire aussi doux
que ton sourire, malgré tout insouciant
alors que ta chemise est froissée

par le trajet du train
dont je prie qu'il te ramène à la maison.

© 2011, Wendy Howe. E-mail
To know more about Wendy Howe


(Dessin de )


mfr202
(mfr202)

© 2011,

Sorry, but a Javascript-enabled browser is required to email me.

.

Poems & Images

Free DHTML scripts provided by
Dynamic Drive


Autres Images & Poèmes

Image & Poème précédentImage & Poème suivant

Voir aussi Images & Poems (En)

Navigation

All Free Stuff ! Click here !

expo4          Début          Suite          Images réduites          mfrini