IMAGE ET POÈME (JANVIER 2004)


A MA PETITE SOEUR
(Poème du Frère Aîné à l'Artiste)

Tu trouveras ici, ô certes avec retard
Réponse à ton envoi, cadeau fort apprécié,
Délicate sanguine, remarquable oeuvre d'art.
Mais qu'ai-je donc tant fait pour l'avoir mérité ?
Le dois-je à mes travaux qui ne sont que brouillon
Sur les meuniers Lalanne et sur les Polastron ?
Crois bien que, pour ma part, je ne pouvais admettre
De te laisser encore ignorer nos ancêtres.
Et puis crois bien aussi, mes travaux poursuivant,
Peut être parvenant jusqu'à la solution,
Je ne manquerai pas de t'en faire mention ...
Sous forme plus léchée, digne d'un historien
Qui d'une Impératrice est un petit cousin.

Merci, en attendant pour ce très beau dessin.
Cette femme aux yeux clairs est-elle composite
De mes filles aux yeux noirs ? ou marrons ? Moi, j'hésite...
A-t-elle sein "Lalanne" ou fesse "Polastron" ?
En tous cas son auteur a bon coup de crayon !
Un grand merci à elle et félicitations !

Ce beau tableau dis-tu, où allons nous le mettre ?
Il n'est pas si facile pour nous de faire un choix.
Si nous mettons du temps, ne nous en veuilles pas.
Le salon as-tu dit ? Ou le couloir peut-être ?
Dans la chambre à coucher ? Ma femme serait jalouse
( Et je me garderais bien de fâcher mon épouse )
Devant si belle enfant, devant semblables seins,
Même s'il ne s'agit que de très beau dessin.
Que peut-on dire alors de la salle à manger ?
Pour clouer mes peintures, j'ai l'exclusivité.
         Elle est indiscutée
         Parce que fort appréciée.
Quand je passe mon temps à la peinture à l'huile
Personne ne se plaint. Tout le monde est tranquille.
"Surtout ne prenez pas sa place sur les murs,
Quand il couvre cloisons et ses doigts de peinture".
Mais nous réfléchissons. Ne nous bousculons pas.
L'encadreur et la place ? Soyez sûrs, ça viendra.

Eternellement jeunes, nous avons notre temps.
Ne gâchons pas cette heure en trop la bousculant.


CAPELINE, TULIPES ET LILAS...

(Dessin de )


398a (mfr398a)

© 2011,

Sorry, but a Javascript-enabled browser is required to email me.

.

Et l'occasion viendra pour nous, sait-on jamais,
D'envoyer en Bastille par "lettre de cachet"
L'encadreur bien trop cher qui aurait la prétention
D'escroquer descendants de Monsieur de Polastron.

J.C
       Général d'Artillerie.  Généalogiste.
       Jardinier décorateur. Tennisman et Coureur cycliste
       ( du cadre de réserve ).

       AUCH, Le 27 Octobre 1991.


Poems & Images

Free DHTML scripts provided by
Dynamic Drive


Autres Images & Poèmes

Image & Poème précédentImage & Poème suivant

Voir aussi Images & Poems (En)

Navigation

All Free Stuff ! Click here !

expo4          Début          Suite          Images réduites          mfrini