Journal des Demoiselles
Et Petit Courrier Des Dames Réunis

Modes de Paris                                      Rue Drouot, 14

Année 1894, Planche 5008


Toilettes de Mlle THIRION 47, bd St Michel
Corsets de Mme EMMA GUELLE 3, place du Théâtre Français
Parfums de la Maison GUERLAIN 15, rue de la Paix
Etoffes de la Maison ROULLIER Frères 27, rue du 4 Septembre
Teinturerie EUROPÉENNE 26, Bd Poissonnière
Dessin signé B. C.
Imprimerie Falconer Paris

Journal des Demoiselles

Journal des Demoiselles, Anné 1894, planche 5008

Année 1894, Planche 5008

ÉLÉGANTES TOILETTES DE RÉUNION DE PRINTEMPS


Costume d'automne

Il est en lainage Tamaris, sorte de rose passé à reflets bleutés. La jupe-cloche dessine, de chaque côté, un gros pli plat formant panneau, complété par deux noeuds Sans-Gêne, en velours noir, posés comme l'indique le dessin.
  Le corsage, à plis plats, est rentré dans la jupe sous une ceinture en velours noir, attachée derrière et décorée d'un noeud Sans-Gêne à très longues coques ; celles-ci apparaissent devant et accompagnent le même noeud de velours noir répété sur la poitrine, avec bouts fixés dans la ceinture. Col en velours noir, fermé devant sous un noeud Sans-Gêne.

  Nous recommandons à nos lectrices, comme très réussie, cette jolie garniture de noeuds, si habilement disposée ; c'est simple et élégant.
  Manches drapées, terminées au bas par un biais avec noeud en velours noir.
  Grand chapeau Falstaf, en velours tendu, empanaché de plumes ; la calotte, très bisse, est entourée d'une jarretière en velours, boutonnée par trois clous en lapis. Sous la passe, choux de ruban, l'un vieux rose, l'autre presque posé sur la calotte ; aigrette nuance vert choi.
  Gants de Suède.
  Souliers vernis.
Journal des Demoiselles, Anné 1894, planche 5008

Année 1894      Journal des Demoiselles       planche 5008

Journal des Demoiselles, Anné 1894, planche 5008

Année 1894      Journal des Demoiselles       planche 5008


Costume tailleur

  Tout en drap cuir disposé de la façon suivante : jupe-cloche garnie de baguettes piquées d'inégales longueurs ; au bord, trois rangs de piques.
  Corsage à petite basque très ajustée et moulant bien le buste.
  Le costume se complète, pour la rue, par la petite jaquette en pareil à grands revers et fermée de côté par une double rangée de boutons d'écaille brune.
  Les manches, très amples, sont ornées de baguettes semblables à la jupe ; petites poches verticales placées devant.

  Ce vêtement se porte, à volonté, fermé ou ouvert négligemment sur le petit corsage qui remplace le gilet ; pour l'accompagner, on met une chemisette blanche empesée.
  Collier de plume autour du cou.
  Le chapeau est un plateau en feutre gris orné, sur le milieu du devant, d'un noeud en vieille guipure, avec bouquet rond de violettes et coucou mélangés.
  Bottes en chevreau.
  Gants de peau glacée.

© 2011

Sorry, but a Javascript-enabled browser is required to email me.

.

Planche précédenteJournal Des Demoiselles HomePlanche suivante
Copyright © 2011 Guy RIVIERE, HTML designer & writer. All rights reserved.